Accueil Le Groenland Glace de terre Glace de mer Kayak Langues Le climat La côte Est Faune Flore
Accueil

Diagonale Groenland est une association de type loi 1901, déclarée à la sous-préfecture de Saint-Germain-en-Laye le 23 juin 2003, parue au Journal Officiel le 26 juillet 2003, N°30 page 4000

Baloum 2012 Marcheurs 2010 Tunu 2008 Diagonale 2006

Nos expéditions

Projets en cours

Pays des Fourrures
cote-est-web.jpg

La côte Est du Groenland est beaucoup moins peuplée que la côte Ouest à cause du courant polaire venant du Nord et qui conduit à un climat beaucoup plus rude. La glace de mer rend également difficile l'accès par bateau. Il n'existe que deux communautés, Ammassalik au-dessous du cercle polaire et Ittoqqortoormiit à l'entrée du Socresby Sund, le plus grand fjord du monde par 70° nord.

  

La plus grande est Ammassalik avec environ 2900 habitants qui se répartissent sur la ville principale de Tasiilaq et quelques communautés plus isolées comme Tiniteqilaq ou Isertoq. L'aéroport de Kulusuk à 20 minutes d'hélicoptère de Tassilaq en est le point d'accès. Il est relié principalement à Reykjavik en Islande et à la côte Ouest.

La region d'Ammassalik est bien connue en France par les travaux ethnographiques de Paul-Emile Victor qui hiverna avec une famille groenlandaise dans les années 30. Le célèbre ouvrage "La civilisation du phoque", co-écrit avec Joëlle Robert-Lamblin reste une référence incontournable sur cette région.

Les communautés de chasseurs de la région d’Ammassalik n’ont été découvertes par le Danois Gustav Holm qu’en 1884. Le groupe d’eskimo ammassalimiut comptait alors 413 individus vivant en autarcie de la chasse aux mammifères marins. La première maison fut érigée en 1895 par Amdrup. Aujourd'hui c'est une ville groenlandaise moderne avec toutes ses infrastructures. Tasiilaq et plus précisément le petit village d'Isertoq (80 habitants) a été le point de départ de l'expédition terrestre Diagonale Groenland de traversée de la calotte en 2006.


Plus au Nord la communauté du Scoresby Sund fût fondée en 1925. Elle compte environ 500 habitants dont une dizaine à l'aéroport de Nerlerit Inaat (Constable Pynt) situé à un quart d'heure d'hélicoptère du village d'Ittoqqortoomiit. Encore plus au nord se trouve le Parc National dont l'accès est fortement réglementé. On y trouve des bases scientifiques ou militaires mais aucune autre communauté permanente. Le Nord Est du Groenland est le lieu des célèbres Racontars Arctiques de l'écrivain danois Jorn Riel, des chroniques mettant en scène une galerie de chasseurs/trappeurs dans les années 50 avant la création du Parc.

Entre les deux communautés, les 900 kilomètres de côtes sauvages et inhospitalières sont inhabitées. Au relief alpin, certains sommets plongeant directement dans la mer atteignent 2000 mètres d'altitude. La côte de Blosseville juste au sud du Scoreby Sund a été observée pour la première fois par le français Jules Poret de Blosseville en 1834 à bord de "La Lilloise", disparue sans laisser de traces dans le détroit du Danemark quelques semaines plus tard.

L'expédition Tunu 2008 avec le voilier Mio Palmo de Jean Rapidel nous a permis de découvrir à l'été 2008 une partie de la côte de Blosseville pourtant difficile d'accès. En 2012 c’est l’expédition Baloum 2012 avec le voilier Baloum Gwen de Thierry Fabing qui nous a conduit entre le Scoresby Sund et la région d’Ammassalik en environ 6 semaines de navigation grandiose.

La côte Est du Groenland